[no_toc] Il existe tout un tas de kits de numération dans le commerce : aimanté, emboitable, en plastique, en bois… La plupart tous très bien fait, alors pourquoi je n’en utilise pas un ? Il y a bien sûr la question financière, mais bon, ça ne coute pas si cher que ça et en général c’est un investissement d’école. Non, c’est surtout que je leur trouve un certain nombre d’inconvénients : c’est encombrant (à ranger et sur les tables), ça fait du bruit sur les tables (et encore plus quand ça tombe), les élèves adorent jouer à les emboiter (et se distraient donc de l’activité).Lire la suite…

[no_toc] Les élèves de ma classe ont eu un peu de mal avec les différentes écritures du nombre 1 000. Les dernières manipulations de numération étaient un peu loin (plus de 2 mois), ils manquaient probablement un peu de pratique. La fiche d’exercices du fichier s’est révélée un peu insuffisante et a été réalisée avec beaucoup d’erreurs. J’ai jugé nécessaire de redonner quelques exercices d’entrainement, sur le même modèle. À posteriori, je pense avoir eu raison, les exercices ont été réussis par la plupart des enfants.Lire la suite…

[toc] Mes élèves ont un peu de difficulté avec la monnaie cette année. Rendre la monnaie est une notion difficile, mais là c’est même simplement savoir décompter une somme qui pose problème. J’ai donc multiplié les exercices d’entrainement. D’abord une fiche extraite d’une autre fichier que le notre (Vivre les maths CE1), qui a elle aussi été échouée. Et donc une deuxième fiche d’entrainement, «à la manière de» Vivre les maths : j’ai changé les nombres, les sommes… mais j’ai gardé le type d’exercices. C’est mieux… mais pas encore tout à fait ça pour certains.Lire la suite…

[toc] Je vous présente rarement des fiches de maths ici, c’est parce que j’utilise un fichier en CE1 et un manuel en CE2 (Pour comprendre les mathématiques dans les deux cas). Même s’il m’arrive de remanier des fiches qui me déplaisent pour une raison ou pour une autre, ce que je fabrique reste très proche de Pour comprendre les maths, et n’a donc aucun intérêt à être posté ici. Pourquoi cette fiche-ci alors ? Pour le coup parce qu’elle s’éloigne plus du fichier, tout simplement (certes, j’ai repris l’illustration de la situation de recherche qui rappelle la règle de calcul, c’était pour faire le lienLire la suite…

[toc] Un paperboard pour manipuler en collectif (pour rappel / remise en mémoire) ou par petit groupe (pour un ancrage) les échanges dizaines unités. Le principe Utiliser l’outil « Lancement de dé(s) » pour faire 5 lancers de dé(s) successifs. Pour chaque lancer, inscrire le score du dé, puis prendre dans la banque le matériel nécessaire pour « fabriquer » ce score. À la fin des 5 lancers, calculer le score final et le mettre en relation avec le score indiqué par le matériel de numération gagné par l’élève. Les échanges dizaines / unités peuvent se faire au fur et à mesure, à chaque lancer de dé(s)Lire la suite…

[no_toc]Un paperboard pour accompagner l’activité de manipulation / remise en mémoire de l’organisation des nombres jusqu’à 59 dans un tableau des nombres : sur une ligne, on trouve une famille des nombres (le chiffre des dizaines ne change pas, les unités changent de 1 en 1) ; dans une colonne, on compte de 10 en 10 en augmentant les dizaines de 1 alors que le chiffre des unités ne change pas. La manipulation interactive Un tableau avec des nombres cachés (sous des cases roses) Un cadre blanc (à droite) avec des suites de nombres partielles (2 / 3 / 4 nombres) soit horizontales (comptage deLire la suite…

Un paperboard très simple, pas vraiment interactif, plutôt un support visuel. Le paperboard rappelle 3 techniques usuelles de calcul simple chez les plus jeunes : utiliser des jetons, compter sur ses doigts et utiliser la file numérique. Je l’ai préparé pour la phase de réactivation de la compétence « ajouter un petit nombre » en calcul rapide en ce tout début de CE1. En ce sens, il ne présente qu’un calcul, repris par les trois techniques. Il était prévu pour être utilisé en collectif, en début de séance pour rappeler les 3 procédures, les erreurs à ne pas commettre (le classique « Je compte aussi le premier ») etLire la suite…