Silhouette Studio ♦ Une planche à bons points

[toc]

bon-pointMa série de bons points en classe arrivait en fin de vie. Cela faisait déjà quelques mois que je reculais le moment fatal où j’allais devoir me poster devant le massicot (pour un temps certain, et en tout cas trop long). Vive ma Cameo, ce fut fait en 2 temps 3 mouvements. Surtout que je n’ai pas « perdu » de temps à fabriquer une image très compliquée : un smiley souriant et une inscription. Tout simple.

bons-points

Lire la suite →

Silhouette Studio ♦ Matériel de numération en cartonnette

[no_toc]

Il existe tout un tas de kits de numération dans le commerce : aimanté, emboitable, en plastique, en bois… La plupart tous très bien fait, alors pourquoi je n’en utilise pas un ?

Il y a bien sûr la question financière, mais bon, ça ne coute pas si cher que ça et en général c’est un investissement d’école. Non, c’est surtout que je leur trouve un certain nombre d’inconvénients : c’est encombrant (à ranger et sur les tables), ça fait du bruit sur les tables (et encore plus quand ça tombe), les élèves adorent jouer à les emboiter (et se distraient donc de l’activité).

Il y a quelques années, faute de sous, j’avais fabriqué un kit en cartonnette, et finalement j’en suis très contente : silencieux, très peu encombrant, pas très onéreux. Moins solide que ceux du commerce, certes, mais le mien a déjà quelques années et il aurait pu continuer à servir encore un peu. J’avais juste besoin de le compléter (pas assez de pièces). Je l’ai refait à neuf.

materiel_numerationJ’ai préparé une vingtaine de jetons unités, une quinzaine de barres dizaines et 5 plaques centaines par élève (sur une base de 25 élèves).

Financièrement, cela me revient à un peu moins de 10 € :

  • 25 feuilles Bristol à 7ct chaque (1.75 €)
  • 26 feuilles Pollen 210g à 7.79 les 25 (22 + 4) [ le problème c’est qu’elles s’achètent par 25 chez moi 😮 ]

Au niveau du temps, cela m’a pris un peu plus de 5 heures pour tout imprimer, découper, détacher.

Les unités font 1,5 cm de côté ; les dizaines sont à la même échelle (15 cm sur 1,5 cm). En revanche, pour optimiser et économiser le papier, les centaines sont à une échelle 50% (8 cm de côté). De toute façon, à l’échelle, cela aurait fait des plaques trop encombrantes sur la table à la manipulation.

Lire la suite →

Feuilles de scores et histogrammes

Depuis l’année dernière, j’utilise les générateurs de calcul mental conçus par Charivari (Calcul mental CM1 et CM2 : programmation et générateur). A partir de son fichier excel, j’en ai refait un à ma sauce pour les tables d’addition et un pour les tables de multiplications.

Je notais leurs scores chaque fois (en dehors de l’idée d’évaluation) et une fois par période je leur ai donné la courbe de leur progrès. Outre que c’est long à faire, je pense que c’est à la portée des enfants, et plus formateur, s’ils établissent eux-même leur graphique. En plus, cela fait partie des notions à voir avec eux (Citation : Il s’agit d’apprendre progressivement à trier des données, à les classer, à lire ou à produire des tableaux, des graphiques et à les analyser.).

Je trouve la courbe difficile à élaborer en CE2, donc j’ai suivi les conseils de Anyssa, et je me suis alors inspirée de ses propres tableaux de scores pour élaborer les miens : des graphiques sous forme d’histogrammes.

Nous faisons un test d’additions flash chaque jour pendant la première période. Puis un test de multiplications flash chaque jour pendant la deuxième période. Et ensuite, je finis les trois dernières périodes avec un test tous les deux jours (soit deux fois par semaine).

Lire la suite →

Gestion du travail en retard, et autonomie

Une des difficultés que j’ai rencontré très tôt dans ma carrière a été la gestion de tous les travaux finis : lesquels doit-on obligatoirement finir, lesquels peut-on laisser tomber, et pour ceux qu’on veut voir achever : comment faire en sorte que les enfants pensent à le faire, et moi à ne pas l’oublier.

Un outil dont je me sers depuis plusieurs années et dont je suis très satisfaite est le tableau du travail à finir. C’est un simple tableau à double entrée, dont tout le monde se sert (colonnes : la liste des enfants ; lignes : les différents travaux à finir ; on fait une crois dans la bonne case), mais je l’ai adapté sur un grand panneau de bois posé au fond de la classe.

Lire la suite →

Des lignes de cahier

[toc]

Je suis toujours en train de chercher des lignes de cahier (lignage seyes) facilement utilisable pour mes fichiers numériques.

Je crois que j’ai tout essayé : scan d’une feuille de classeur, fabrication de tableaux à taille fixe, utilisation des polices de caractères spéciales… Cette dernière procédure est efficace, surtout la police de l’académie d’Amiens 5 (nouveau lien ? si quelqu’un a…), mais elle a le défaut de n’être utilisable que sur une seule ligne. Le retour ligne lui est fatale.

Je crois avoir enfin réussi à trouver quelque chose qui me convienne : à partir du site cursiveecole.fr, j’ai obtenu une page d’écriture vierge, que j’ai enregistré en *.pdf. Ce fichier pdf est ensuite exporté au format image avec un lecteur de PDF.

Lire la suite →

Pages de garde cahiers et étiquettes classeur

[toc]

Dernière mise à jour : le 21.08.15
(version 2015-2016)

Cela fait 3 ans que j’utilise les mêmes pages de garde, ne modifiant que l’année, j’ai envie d’un peu de changements. Pas fondamentaux, vu que je garde les PoZ d’Anyssa, mais avec une mise en page un peu différente. Le changement le plus important, c’est le passage de toutes les pages de garde au format A5, et non plus A6. Tant pis pour les économies de papier.

Je continue à photocopier en début d’année assez d’exemplaires pour assurer le renouvellement des pages de garde des cahiers en cours d’année. Je les conserve sur les piles de cahiers dans mon armoire, chaque pile sur la bonne pile de cahiers (plus pratique pour mon remplaçant).

Pour les étiquettes des intercalaires, il s’agit simplement de feuilles A4 que je massicote. Les enfants collent ensuite l’étiquette sur le bon intercalaire (valable seulement si l’intercalaire est en carte lustrée, pas en plastique). Elles ont une taille d’environ 7 x 3 cm, donc peu importe le format du classeur (A5 ou A4, ou 24×32 cm).

Lire la suite →