AccueilTous niveauxLecture littératureDéfi-lectureDéfi-lecture, projet d’école ♦ Le fonctionnement

[toc]

Défi-lecture… ou rallye-lecture, comme il est souvent appelé. Pour nous, « défi », car l’objectif pour les enfants est de réussir à avoir le plus de points, et pour certains… c’est un défi.

Banderole de livres, à la manière de PoZ

Objectifs

  • Donner envie de lire aux élèves.
  • Permettre de faire lire aux élèves un grand nombre d’ouvrages.
  • Faire découvrir une palette élargie de genres littéraires différents, avec en particulier des livres extraits de la liste ministérielle.
  • Valoriser la lecture et faire prendre conscience aux enfants de leurs compétences de lecteur.

Fonctionnement de l’école

Le défi-lecture est un des projets d’école. Il concerne toutes les classes, de tous les niveaux.
Pour cela, il y a dans l’école 5 niveaux différents de défi-lecture (niveau 1 à 5). Les enfants commencent en CP par le niveau 1 (en janvier) et enchainent ensuite les niveaux au fur et à mesure de leur avancée, sans aucun lien avec leur niveau de classe, et ce jusqu’en fin de CM2.

Pour terminer un niveau, et pouvoir commencer le suivant, il faut totaliser 200 points minimum à la fin de la période en cours (de façon pratique : comptabilisation des points pendant les vacances). Au retour de vacances (y compris les « petites »), les enfants ayant obtenu ces 200 points peuvent, s’ils le veulent, passer au niveau suivant. Certains choisissent en effet de poursuivre le niveau pendant une période supplémentaire (ils ont repéré un ou deux livres qui les tentent, ils ne se sentent pas encore tout à fait assurés sachant que le niveau suivant est un peu plus difficile…). A la fin de l’année scolaire, ce choix n’est pas possible : tous les enfants ayant fini leur niveau passent au suivant en début d’année suivante.
En pratique, cela donne des enfants de CE1 qui ne passent au niveau 3 qu’en milieu de CE2 par exemple, ou à l’inverse des enfants de CE2 qui atteignent le niveau 4 dès les vacances de Toussaint… Chaque enfant a donc à sa disposition des livres correspondant à son niveau de lecteur.

Chaque niveau comprend une cinquantaine de livres différents (40 pour les CP).

Chaque livre est accompagné d’un questionnaire de 10 questions, de type QCM (1 question / 4 réponses possibles), rapportant donc chacun au maximum 10 points.

Un diplôme est remis à chaque enfant quand il a terminé un niveau.

Quand un livre a moins de 3 bonnes réponses, le livre est à relire, et le questionnaire à refaire.

Les règles

Minimum 3 livres par période (cela correspond à environ 1 livre par quinzaine).

Maximum de 10 livres par période (certains dévoreurs de livres… avançaient trop vite et se retrouvaient dans un niveau où le contenu des livres n’étaient plus adapté à leur âge ^^). Un enfant reste donc au moins 2 périodes sur un niveau (100 points maximum par période possible).

On ne peut prendre un nouveau livre que lorsque le questionnaire du précédent est fini.

On doit rendre le livre avant de faire le questionnaire (pas le droit de vérifier dans le livre…).

Chacun a droit, mais pas trop souvent, de reposer un livre qui ne lui plait vraiment pas, et d’en choisir un autre.

Un livre (et son questionnaire) est lu à voix haute aux enfants par les enseignants, dans chaque niveau, une fois par période. Cela gratifie au moins une fois par période chaque enfant d’une très bonne note (seule la compréhension orale entre en jeu).

Fonctionnement particulier de chaque niveau

Les CP ne démarrent qu’en janvier.

Les questionnaires niveau 1 et niveau 2a n’ont que 5 questions, avec chacune 3 réponses. Chaque question rapporte alors 2 points (au lieu de 1).

Les niveaux 2 et 3 sont eux même coupés en 2 niveaux de difficulté également : le niveau a, plus facile que le niveau b. C’est l’enseignant qui permet à l’enfant en cours d’année de passer au niveau b.

Les niveaux 4 et 5 ont 3 difficultés différentes (facile, moyen, difficile), symbolisées par des gommettes rouges / oranges / vertes. Chaque enfant peut choisir la difficulté qu’il veut. La gommette lui donne l’indication.

Les enfants de CP et CE1 (niveaux 1 et 2 donc, avec parfois quelques niveaux 3) n’emmènent pas les livres à la maison. Ils sont courts et peuvent facilement être lus en temps libre en classe.

Pour le niveau 5, le minimum de 3 livres par période ne s’applique pas : les livres sont longs.

Organisation matérielle

Les livres sont dans des bacs accessibles dans les couloirs et le hall, 2 boites par niveau.

Sur chaque livre : deux gommettes =
– 1 gommette indiquant le niveau du défi (1 à 5)
– et 1 gommette dont la couleur indique le niveau de difficulté du livre à l’intérieur du défi et sur laquelle est écrit le numéro du livre (de 1 à 50).

Chaque classe dispose des classeurs de questionnaire la concernant (exemple la classe de CE1 aura les classeurs du niveau 1, 2 et 3 ; celle de CM2 les classeurs de niveaux 4 et 5).

Chaque enfant dispose d’une fiche de réponse cartonnée format A4 (1 tableau à double entrée, chaque livre étant numéroté pour le retrouver plus facilement). Pour renseigner la ligne de la fiche, on écrit la lettre de la bonne réponse.
Exemple : question 2 –> réponse B

Pour retrouver une version imprimable de ce fonctionnement

Pour les documents, voir l’article : Défi-lecture : les documents utiles

Pour la liste des livres concernés : Défi-lecture : la liste de nos questionnaires


Commentaire

Défi-lecture, projet d’école ♦ Le fonctionnement — Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

\"\"
4f3988dc95402d903342aaaede8781b4:::::::::::::::::
%d blogueurs aiment cette page :