[toc] Les CE1 et les CE2 en début d’année n’ont que rarement l’habitude de répondre à un énoncé de mathématiques sur un cahier / une feuille de classeur. Les fichiers ont de nets avantages, mais leur contre-partie également : les enfants prennent l’habitude de remplir les cases, les mots manquants, d’écrire exactement où on leur dit… Le passage au cahier (et donc page libre) est déroutant pour eux. Il leur faut (ré)apprendre à se positionner sur leur feuille et à organiser spatialement leur réponse. Afin d’aider mes élèves, j’ai élaboré un modèle de présentation d’un problème additif (vu auparavant avec eux en résolution de problèmes).Lire la suite…