Résolution de problèmes CE2 ♦ Addition, soustraction ou multiplication ?

Deux fiches de travail portant sur le choix de l’opération la plus pertinente dans une situation problème : une fiche de recherche et une fiche d’exercices d’entrainement.

Inspiration : Pour comprendre les mathématiques CE2 Ed° 2008, Hachette Éducation.

  • Objectifs / compétences : Nombres et calcul
    La résolution de problèmes liés à la vie courante permet d’approfondir la connaissance des nombres étudiés, de renforcer la maîtrise du sens et de la pratique des opérations, de développer la rigueur et le goût du raisonnement.
Pourquoi ces deux fiches, inspirées directement de Pour comprendre les maths CE2, alors que nous disposons d’une série de ce manuel dans la classe ?

Parce que je souhaitais mettre le plus possible l’accent sur la compréhension de la situation et sa schématisation, pour aboutir au choix de la bonne opération. En passant par l’intermédiaire d’une fiche papier, à réponse directe dessus, j’ai pu supprimer toutes les étapes de copie de l’exercice, de présentation de l’exercice, de calcul des résultats, etc. tout ce qui aurait pu parasiter la compréhension de la situation. Cela permet également de faire plus d’exercices, et donc d’aborder plus de situations différentes, car les exercices se font plus vite, et se corrigent plus vite. J’ai donc transposé les situations du manuel sur deux fiches papier.

Sur la fiche de recherche, on trouve donc 6 problèmes différents, liés par un même thème, et utilisant strictement la même série de 3 nombres. Il s’agit alors, en schématisant la situation, de choisir parmi les trois opérations possibles, données avec résultat, celle qui est la plus pertinente.
La série de 6 problèmes aborde à la fois des situations de manipulation de collection et des situations de trajet. Cela permet de travailler la pertinence de la schématisation (on ne représente pas un trajet de la même façon qu’une collection).

Puis, sur la fiche d’entrainement, il y a 5 problèmes, différents, sans lien entre eux. A chaque fois, les trois opérations sont proposées, avec le résultat.

Dans les deux fiches, le travail écrit de l’élève se limite donc à colorier / entourer la bonne opération, faire un schéma et écrire une phrase réponse.

Lire la suite →