Coup de cœur littéraire : Les contes de Beedle le Barde

Chaque année, à l’occasion de la rentrée, les Profs Blogueurs aiment vous emmener à la découverte des perles de leur cyberunivers. Chacun vous donnant ensuite la main pour vous accompagner sur le blog suivant, à la manière d’une chaine sans fin. Peut-être êtes vous arrivés ainsi de chez PtiteJulie, qui a partagé avec vous une astuce TUIC ?

Rentrée de la CPB

En cette rentrée 2018-2019, j’ai envie de vous partager un coup de cœur littéraire. Pas une nouveauté, non, mais peut-être un ouvrage méconnu, à tort, dans nos classes.

Littérature et projet d’école

Cette année, l’axe Lecture de notre projet d’école intègre entre autres deux actions : d’abord choisir pour l’année un type de texte sur lequel sera mis l’accent (non exclusif bien sûr, mais prégnant), et faire tourner chaque année afin qu’au cours de la scolarité de l’élève, les types de textes les plus importants soient vus. Par exemple, l’année dernière, c’était le texte documentaire. Cette année, ce seront les contes. Un autre des axes est d’introduire à l’école un temps réel de lecture offerte, intégré à l’emploi du temps. Nous avons choisi de le mettre en place avec un échange de service total dans l’école. Chaque semaine, pendant 15 min, chacun de nous ira dans une autre classe. Et ce pendant une période entière avant de changer de classe. Ce sera ainsi l’occasion pour tous nos élèves de tous nous découvrir, en particulier les plus jeunes de l’école.

Longue introduction pour en arriver à mon coup de cœur de cette rentrée : un recueil de contes, Les Contes de Beedle le Barde.

Crédit photo : howtospendit.ft.com
One of the seven original edition of Tales of Beedle the Bard is handwritten and illustrated by JK Rowling
Un des 7 manuscrits original, écrit et illustré à la main.

Coup de cœur et rentrée de la CPB

Souvent, quand on parle de contes, on pense à de vieilles histoires, issues de la tradition orale, et ultérieurement mises en écrit. Puis éventuellement détournées et / ou réécrites par nos auteurs contemporains. Point du tout pour le recueil que je veux vous présenter. C’est un recueil on ne peut plus contemporain, écrit il y a un peu plus de dix ans. Mais en respectant une écriture traditionnelle, leur donnant ainsi un accent d’ancienneté. J. K. Rowling a écrit Les Contes de Beedle le Barde, auquel elle fait appel dans sa heptalogie Harry Potter, et en particulier le dernier tome, Harry Potter et les reliques de la Mort, puisqu’un des contes de ce recueil, Les trois frères, y est un des indices les plus importants de la quête de Harry.

Lien affilié Amazon

Citation : Source = Les Contes de Beedle le Barde, sur Wikipedia

Les Contes de Beedle le Barde apparaissent pour la première fois en 2007 en tant que recueil fictionnel nécessaire à l’intrigue de Harry Potter et les Reliques de la Mort, septième et dernier tome de la série Harry Potter de J. K. Rowling. Le livre est légué à Hermione Granger par Albus Dumbledore, directeur de l’école de sorcellerie Poudlard. Il est décrit comme un recueil populaire de contes pour enfants dans le monde de la magie, c’est pourquoi Ron Weasley connaît les histoires qu’il contient contrairement à Harry Potter et Hermione Granger qui ont été élevés dans le monde Moldu.

J. K. Rowling a conçu, créé, écrit ce recueil comme s’il était réellement un recueil de contes de tradition orale, ancienne, dans l’univers des sorciers. C’est, pour chacun des petits sorciers, un ensemble d’histoires racontées à l’envi par leurs parents, tout comme le sont Blanche-Neige, Le petit tailleur ou Cendrillon pour nous autres enfants moldus. Ces contes ont les mêmes fonctions et les mêmes ressorts que nos contes traditionnels : En amusant les enfants sorciers ou en leur faisant peur, ils participent à la construction de leur personnalité et les font réfléchir aux choix qui s’offrent aux héros. Les enfants sorciers ne reconnaitraient pas Blanche-Neige s’ils la croisaient dans un Parc Disney. Mais ils sont tous capables de vous raconter l’histoire de la lapine Babbitty.

Les contes du recueil

  • Le Sorcier et la Marmite sauteuse
  • La Fontaine de la bonne fortune
  • Le Sorcier au cœur velu
  • Babbitty Lapina et la souche qui gloussait
  • Les trois frères

Je ne vais pas vous dévoiler tous les contes, je vous en laisse le plaisir de la lecture, seulement le premier. N’allez pas plus loin, si vous souhaitez garder la surprise. Il est alors temps pour vous de rejoindre ma cybercollègue ManUlis qui souhaite aussi vous partager un coup de cœur littéraire, très spécial. Pour les autres… on continue :

Le sorcier et la marmite sauteuse

C’est l’histoire d’un vieux sorcier possédant une marmite. Il était généreux envers tous, sans aucune discrimination, chacun étant important à ses yeux. Il préparait tous ses remèdes dans sa vieille marmite. À sa mort, il la légua à son fils. Un homme égoïste, imbu de lui-même, et surtout convaincu de la moindre valeur de ses voisins moldus, par rapport à lui, sorcier de sang-pur.

La marmite était accompagnée d’un cadeau : une unique vieille pantoufle, et d’un message : “En espérant qu’elle ne te soit jamais utile”.

Les voisins ne furent pas longs à retrouver le chemin de la vieille maison du sorcier après sa mort, convaincus de trouver auprès de son fils les mêmes compassions, aides et compréhensions que leur prodiguait le vieil homme. Ils déchantèrent très vite. Chacun se voyait refouler, de plus en plus vivement jour après jour. Mais à chaque personne que le sorcier renvoyait chez lui avec colère et méchanceté, la marmite manifestait de plus en plus bruyamment, à s’en rendre insupportable, son désaccord et ce jour et nuit sans jamais faiblir.

De guerre lasse, le sorcier finit par céder et apporter son aide à toutes les personnes à qui il avait claqué la porte au nez. La marmite se calma, ne gardant qu’une seule manifestation visible de son désaccord : un pied sauteur, que seule la vieille pantoufle usée pouvait assourdir.

Avec les enfants, selon leur âge, leur compréhension, notre objectif d’enseignant… on peut s’arrêter là. Le seul plaisir de leur avoir lu un conte. Ou bien on peut aller plus loin,  et mener le débat philosophique laissé en suspens par J.K. Rowling :

Le sorcier a-t-il compris ses erreurs et est-il devenu bon et généreux envers tous, parce que c’est ainsi qu’on vit mieux ensemble ? Ou bien rend-il service à ses voisins uniquement pour que la marmite le laisse tranquille, en gardant en son cœur son fond de méchanceté et d’égoïsme ?

J’espère vous avoir donné envie de lire ces contes. Et j’espère qu’ils vont donneront autant de plaisir qu’aux CM2 auxquels je suis allée lire Le Sorcier et la Marmite sauteuse vendredi après-midi. Ils attendent avec impatience La fontaine de la bonne fortune.

C’est ici que je termine pour aujourd’hui. Et je vais vous accompagner jusque chez ManUlis qui souhaite aussi vous partager un coup de cœur littéraire, très spécial.

16 commentaires

  1. Je prends le temps de refaire le tour des blogs de notre opération de rentrée…

    Petit coucou en passant 😉

  2. Coucou Enge
    Quelle tentation ! Merci pour cette découverte.

    Bon week-end

  3. Ah ce cher Harry ! Je songe à relire toute la saga prochainement et pourquoi pas celui-ci également, merci de nous l’avoir présenté en tout cas !

  4. J’adore tout ce qui touche à Harry Potter et plus généralement au thème des sorciers! Merci pour le partage

  5. Je ne connaissais pas, il faut que l’offre à ma fille, elle est dans sa période Harry Potter. Merci pour cette découverte !

  6. Merciiiiiiiiiiiiii, super découverte ! bisous <Enge

  7. Je l’ai lu cet été et j’ai adoré !!! Du coup, je l’ai lu à mes enfants qui comme moi sont fans d’Harry Potter et ils ont beaucoup accroché. Je pense aussi en faire profiter mes élèves. J’adore votre idée de lire à une autre classe. Merci Enge !

  8. Merci Enge ! Tu m’as vraiment donné envie de découvrir ce recueil ! Je trouve aussi votre projet très intéressant, l’idée de la lecture offerte dans d’autres classes notamment.

  9. Mais quelle bonne idée ! Je l’ai acheté mais je n’y ai pas pensé pour la classe MERCI

  10. Les contes de Beedle le Barde !!! Mais t’es foooolllllle !!! C’est un horcruxe !!!!! Faut vite le détruire !!!
    (Mais ça me botte bien quand même… Merci ! )

Vous avez envie de laisser un commentaire ? N'hésitez pas !