Une trace écrite sous forme de leçon à manipuler (leçon interactive) pour mettre en lien la lettre minuscule avec la lettre majuscule, et pour avoir un modèle graphique “en situation” sur des lignes de cahier. Et tant qu’à faire, j’ai ajouté les signes de ponctuation et les chiffres (ces derniers en particulier pour la hauteur sur un lignage seyes). J’ai choisi d’avoir sur le volet du dessus les lettres en majuscules et sur le volet du dessous les lettres en minuscules. J’ai estimé qu’en CE1 et en CE2, les enfants avaient plus de besoin de se référer rapidement au modèle des majuscules cursives, pas encoreLire la suite.

Après avoir créé mon document d’appui pour se remettre en mémoire le sens du geste graphique, je l’ai proposé en découverte des leçons à manipuler à ma classe. Comme c’est la première, pour eux comme pour moi, il fallait que ce soit simple en assemblage, tout en gardant l’esprit de l’interactivité. Pas trop facile vu le thème, mais les enfants ont eu l’air d’apprécier son principe. Principes d’assemblage de la leçon à manipuler Je n’ai rien inventé, j’ai repris strictement ceux des leçons canadiennes. J’ai juste ajouté le codage pour les zones à recouvrir par une autre.Lire la suite.

[toc] Cela manquait au pack que j’ai mis en ligne la semaine dernière : les traces écrites liées à la méthode « Faire de la grammaire au CE1-CE2 ». Oubli que je répare, avec ce premier envoi : les traces écrites pour le CE1. Il y a peu de traces écrites pour le CE1. D’abord parce que je ne mets pas forcément tout sous forme de traces écrites / leçons à apprendre. J’ai utilisé la matrice mise en place dans notre école il y a quelques années (un document général par discipline), adapté au cahier 17×22 des CE1. Les exemples sont tous tirés des textes étudiésLire la suite.