AccueilLe CE2 ♦ DisciplinesFrançais CE2Étude de la langue CE2Orthographe CE2Orthographe CE2 ♦ « Je mémorise et je sais écrire des mots » (1/3)

[toc]

Là encore c’est loin d’être une nouveauté dans les pratiques pédagogiques du corps enseignant. Beaucoup de mes cybercollègues mettent en oeuvre cette méthode éditée par le SCEREN, sous la direction de Mme Picot. De mon côté, c’est une méthode qui n’était pas encore diffusée lors de mes années de formation à l’IUFM, et la formation continue étant ce qu’elle est… Bref, c’est au détour de mes lectures sur le web ces dernières années que j’ai découvert le livre.

Cela fait un moment que je ne suis pas satisfaite des résultats de mon enseignement en orthographe et que je me sens un peu impuissante face aux nombreuses fautes qu’ils commettent malgré le temps passé en classe. Alors, même s’il m’a fallu un peu de temps pour maturer l’idée de changer ma façon de faire, je me lance enfin.

Et voilà donc ma deuxième participation au  de Zazou pour nos nouveautés de la rentrée.

Pourquoi le choix de cette méthode ?

Elle est beaucoup pratiquée par le petit monde de mes cybercollègues et ils ont l’air très satisfaits des résultats tangibles qu’elle produit. En soi, cela a été suffisant pour me décider.

Et ce qui ne gâche rien, Anyssa m’a gentiment ramené le livre dont elle ne se servira pas cette année ! Donc merci à elle, voilà quelques euros d’économisés 😉 . Et au passage, j’ai hérité de tout son travail numérique qu’elle avait fait pour ses (très bons) CE1, à partir de ce livre CE2.

 

 En quoi cette méthode semble être efficace ?

Cela fait quelques jours que je suis plongée dans le livre de Mme Picot. Suffisamment pour voir que la méthode proposée n’a rien de révolutionnaire. Mais qu’elle diffère tout de même notablement sur certains points de ce qui est proposé dans les manuels.

Ce qui saute aux yeux lorsqu’on prend connaissance du livre, c’est l’ultraritualisation des séances d’orthographe, à la fois dans le temps (on fait chaque semaine la même chose), dans la programmation annuelle (4 périodes consacrées au codage / décodage et la dernière à l’orthographe lexicale) et dans le déroulement des séquences d’apprentissage (découpage de chaque séquence en séances identiques chaque semaine, découpage de chaque séance quotidienne selon le même schéma, même type d’exercices à chaque fois…). L’objectif affiché est à la fois de rassurer les enfants et d’établir des procédures automatiques, économisant du temps d’apprentissage. Normalement, sur la fin de l’année, les séances doivent prendre moins de temps à mener.

Ce qui diffère en revanche des derniers manuels d’étude de la langue, c’est la grande place attribuée à l’étude grapho-phonétique, et en particulier sur le codage / décodage. Là où les autres manuels ne revoient qu’une petite dizaine de phonèmes parmi les plus complexes (ou plutôt graphèmes d’ailleurs en CE2), Mme Picot reprend une grande partie des phonèmes et graphèmes, y compris simples. Ce que je ne faisais plus dans ma classe ces dernières années, me concentrant plus sur l’analyse orthographique dans la phrase. Ce temps sur l’étude des phonèmes prend presque 4 périodes de l’année. A contrario, la méthode d’orthographe reprend moins d’analyse d’orthographe grammaticale. Peut-être est-ce abordé dans la méthode de grammaire. Je n’ai pas encore eu le temps de m’y pencher.
Ah oui, parce que ça aussi je le change cette année, je me plonge également dans la méthode de grammaire. Mais on verra dans quelques jours…

La méthode de Mme Picot est clé en main : elle livre les fiches de préparation des séquences, le matériel élèves photocopiable, les programmations et les notions nécessaires au maitre pour lier le tout. Il m’a fallu tout de même plusieurs jours pour appréhender le tout, me repérer dans le livre, savoir à quoi correspond quoi… Et puis, même si le tout est prêt, j’ai besoin de refaire pour m’approprier le travail (et arranger les choses à ma sauce).

La méthode « Je mémorise et je sais écrire des mots » demande beaucoup de temps en classe. ça c’est le reproche que je lui fais. Le déroulement général d’une séquence complète prend environ 3 heures par semaine :

  • séance de travail sur le phonème (découverte, manipulation, synthèse) ;  ou séance de synthèse : au moins 45 min
  • séances quotidienne de mémorisation des mots : 20 min par jour, soit 1 heure par semaine
  • séance d’exercices de réinvestissement : 25 min (15 min de travail individuel + 10 min de correction collective)
  • dictée hebdomadaire : 40 min (20 min de dictée + 20 min de correction collective)

Au fur et à mesure de l’année, les exercices de réinvestissement s’intègrent à la séance de travail sur le phonème (ça c’est le bénéfice de la ritualisation), mais sont alors remplacés par une séance de synthèse en orthographe grammaticale. Il n’y a qu’au cours de la dernière période, lorsqu’on aborde les listes d’orthographe lexicale, qu’on peut supprimer une séance et donc gagner 45 min.

J’ai décidé d’adapter un peu la méthode à ma sauce

Je ne ferai pas les séances de mémorisation des mots, en tout cas pas de façon approfondie. Nous verrons les mots à apprendre lors de la séance de travail sur le phonème.

J’ai adapté la programmation annuelle à la réalité du découpage de l’année scolaire 2012-2013 (zone B). En particulier, j’ai décalé dans le temps quatre des évaluations proposée : nous avons 3 périodes de 6 semaines l’année prochaine, et pour avoir le temps de compléter les livrets scolaires aux dates choisies par l’école, il a fallu que j’avance les évaluations par rapport à ce qui était proposé. Rien que pour la dernière, Mme Picot la programme au cours de la semaine 34. Sachant que la première semaine n’est pas complète, cela amène l’évaluation en semaine 35 réelle. C’est irréaliste.

  • J’ai ajouté 2 listes de mots à apprendre à celles proposées :
    • une en semaine 14, sur les révisions [s]/[z] = les révisions des listes précédentes se fait la semaine précédente, en semaine 13, ce qui laisse cette semaine-là sans liste de mots ;
    • une en semaine 21, sur les mots se terminant par ail/aille, eil/eille, ouil/ouille, euil/euille = il y a une synthèse sur cette notion (mais pas de nouvelle liste de mot à apprendre cette semaine là), mais j’ai trouvé le panel de mots à apprendre en lien vraiment pauvre, alors que c’est une notion complexe.
  • J’ai notablement enrichi la liste de mots sur le son [gn], car j’ai trouvé la liste originelle très pauvre (3 mots seulement).
  • J’ai donc également adapté les dictées hebdomadaires qui y sont liées :
    • ajout d’une dictée pour la nouvelle liste de mots de la semaine 14 (sur [s]/[z].
    • légères modifications d’une bonne moitié des dictées de groupe de mots hebdomadaires = ajout d’un mot aux groupes de mots à écrire, légères modification des phrases, suppression parfois d’un des mots à écrire…
    • déplacement d’une des dictées dans le temps : la dictée sur le son [ei/ai] de la semaine 19 est passée à la semaine 18 (l’apprentissage des mots se fait au cours de la semaine 18, ce qui semble donc plus logique, et cela permet de n’avoir qu’une seule dictée au cours de cette semaine là, celle de l’évaluation).

Je n’ai pas tout fini, loin de là, mais pour ce qui est déjà prêt, c’est ici :

 Page suivante « Je mémorise et je sais écrire des mots CE2 » – Mon organisation. (page 2/3)

 


Commentaire

Orthographe CE2 ♦ « Je mémorise et je sais écrire des mots » (1/3) — 26 commentaires

  1. Bonsoir,
    Super boulot , bravo et merci!
    J’ai pratiqué la méthode Picot en ce1 et je découvre cette année en ce2 pour mon double niveau.
    Est il selon toi possible, de faire rechercher les mots à apprendre sur les fiches phonèmes, les faire surligner, et ne pas donner de listes supplémentaires de mots à apprendre?
    (comme en ce1?)
    Bonne soirée,

    • Bonsoir,

      Je ne sais pas, je n’ai jamais pratiqué cela. Je ne donne pas les fiches phonèmes aux CE2. Je les donne aux CE1, mais cela ne me sert pas pour la liste des mots à apprendre.
      Je pense que c’est possible, mais je ne sais pas si mes documents sont opérationnels pour cela. Y a-t-il bien tous les mots des listes dans les fiches phonèmes, je ne sais pas.

  2. Bonjour à toi, et merci beaucoup pour ce partage!!!
    En ce qui concerne la séance du lundi et la dictée flash, il s’agit d’une phrase courte avec quelques uns des mots appris, ou comment fais-tu précisément?

  3. Ping : CE2 - ecole | Pearltrees

  4. Bonsoir,

    Pas vraiment grand chose je le reconnais :(.
    Un peu plus en CE1, d’abord parce qu’il y a plus d’heures de français que pour les CE2 (alors que dans la méthode, ils font les mêmes séances : ça laisse donc des séances vides), ensuite parce qu’on peut se permettre d’être moins exigeant.

    Mais oui, c’est un reproche qu’on pourrait faire.

  5. Bonsoir,
    Cette année, j’ai moi aussi un CE1 / CE2 et je trouve les méthodes Picot très intéressantes « Faire de la grammaire » et « Je mémorise et je sais écrire des mots » mais je me demandais combien de temps il reste pour travailler la littérature ou autres exercices de lecture et projet de production d’écrit ainsi que la poésie?
    Mes remerciements
    stiv

  6. Hello,
    Ton travail me séduit beaucoup, mais je n’arrive pas à accéder à ton travail de préparation car je ne vois pas où est ton travail une fois que tu as écrit : Je n’ai pas tout fini, loin de là, mais pour ce qui est déjà prêt, c’est ici! C’est l’été, le soleil brille trop fort et je suis kinder (blonde de l’intérieur, comme l’oeuf…non, je ne suis pas un oeuf 😉
    Bref, peux-tu m’aider à entrer dans ta caverne d’Ali Baba de prépa ?
    merci d’avance.
    Belver

    • Bonjour Belver,
      Avez-vous remarqué que l’article est en fait en 3 pages ? Page 1/3, puis 2/3 et enfin 3/3 ? Les liens sont tout en bas de l’article.
      Et justement, les documents se trouvent en partie 3 :).
      Bon courage.

  7. Ping : [ Manuel ] Je mémorise et je sais écrire des mots – Cycle 2, Cycle 3 | livres pour la classe Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3

  8. MERCI pour tout ton travail ! Une vraie mine d’idées, des ressources très pertinentes. J’ai presque (j’ai bien dit « presque » !) hâte que la rentrée 2013 arrive pour mettre tout ça en oeuvre avec mes futurs CE2. Bonne continuation

  9. L’année prochaine je repasse sur un CE1-CE2.

    Cette année, en grammaire, je me suis lancée sur Faire de la grammaire au CE2, par Françoise Picot.
    J’en suis satisfaite. Comme toujours des trucs qui ne me vont pas. Mais globalement ça a très bien marché.

    Je pense que l’année prochaine, je vais me lancer à Faire de la grammaire en CE1-CE2, toujours de Françoise Picot.
    Il me faudra donc de nouveau tout refaire de zéro.

  10. Waouh ! Merci pour ta longue réponse très complète. J’attends de connaître mon profil de classe de l’an prochain pour savoir si je me lance ou non dans cette méthode. C’est justement parce que je suis comme toi, assez longue pour entrer dans une méthode et sans cesse en train de retoucher, que j’hésite un peu. Merci encore pour tout ! Auras-tu encore un CE2 pur l’an prochain ? En grammaire, avec quel outil travailles-tu ?

  11. Bonsoir,

    Globalement oui, je suis satisfaite de la méthode. J’ai beaucoup aimé, et les enfants aussi, le fait que ça soit très ritualisé sur l’année (sauf pour la dernière période, on fait toujours la même chose, le même jour, de la même façon…).
    Je n’ai pas encore assez de recul pour mesurer l’efficacité réelle en revanche.

    Il y a des choses qui m’ont gênées :
    Peut-être que le contenu du niveau CE2 est un peu redondant avec celui du CE1. Je pense qu’on pourrait passer sur certains sons, pour avoir plus de temps pour faire de l’orthographe grammaticale.
    Peut-être pas assez de temps sur l’orthographe grammaticale justement : dans la méthode, on passe autant de temps à voir le nombre du nom que sur l’étude d’un son (vu en CP et revu en CE1 pourtant). Pour ce que j’en vois, ça ne fait pas assez de temps pour les enfants.

    La dernière période est consacrée au lexique, il n’y a pas plus de séances d’étude de son. Cela dégage du temps pour le reste du français. Je ne m’en aperçois que maintenant, mais c’est bon à savoir. J’en profite pour finaliser toute la grammaire et faire un peu plus de lecture.

    Pour les photocopies : oui, on peut photocopier pour sa classe. La page est toute prête dans le livre.
    Pourquoi j’ai tout retapé ?
    1/ Pour me familiariser avec, pour ingurgiter. Écrire me permet de vérifier, comprendre…
    2/ Parce que j’ai changé parfois les consignes : soit simplement pour que l’exercice soit à faire sur le cahier, et non pas sur la feuille ; soit parce que je voulais changer la consigne.
    3/ C’est écrit tout petit, pas vraiment joliment présenté. Il faudrait agrandir en A4 pour que ce soit lisible et utilisable. Or je fonctionne en A5.
    4/ J’aime bien donné toujours la même type de matrice à mes élèves : quelque soit le travail et la discipline, c’est toujours présenté pareil = typographie, mise en page, etc.

    La méthode est gourmande en temps oui.

    Et encore, je l’ai adapté : je ne fais pas les séances quotidienne de travail des mots. Pour ça, je ne fais qu’une seule séance dans la semaine = lecture de la liste de mots, repérage des difficultés de chacun, mise en couleur sur la liste. En revanche, j’ai ajouté une séance de dictée phrase = dictée d’une seule phrase, mais pour laquelle nous prenons le temps de vraiment voir chaque difficulté et chaque erreur possible.

    De plus, même avec toute la ritualisation, jamais je n’ai réussi à faire dans la même séance de 45 min l’étude du son collectif ET la fiche d’exercices.
    D’abord, jusqu’à la dernière séance d’étude de son, il m’a toujours fallu 45 bonnes minutes pour faire la séance de découverte phonologique / mise en commun / etc.
    Et il a toujours fallu au moins 20 min, plus généralement 30 min, et parfois 40 min pour certaines, pour les enfants pour faire la séance d’exercices. Et pourtant, les exercices sont toujours les mêmes, donc il n’y a plus aucune difficulté de compréhension des consignes.
    Donc ça fait 1h15, voire 1h30. Soit obligatoirement 2 séances.
    Pour les synthèses, c’est encore pire. Je crois qu’il m’a toujours fallu 2 séances collectives pour revoir la notion. Et je pense que 2 séances d’exercices (au lieu d’une seule proposée) ne seraient pas du luxe pour ces notions là. Soit 4 séances pour les synthèses.

    Gérable sur 3 jours ?

    Je pense que oui.
    Mon organisation c’est :
    – Vendredi : 45 min / 1h = découverte phonologique ou première séance de synthèse + mini séance de 15 min pour la liste de mots (lire / repérage des difficultés / etc.)
    – weekend : premier apprentissage des mots par les enfants + mettre en couleur les difficultés repérées ensemble (2e partie de l’année. Pour la première partie, on faisait ensemble)
    – Lundi : 20-30 min = dictée d’une phrase + correction pointilleuse
    – Mardi : 30-40 min = fiche d’exercices sur le son ou la synthèse
    – Jeudi : Dictée proposée par la méthode –> 20 min si c’est texte à trou ; 30 bonnes minutes si c’est dictée de texte

    La séance du lundi peut donc être enlevée, elle ne fait pas partie de la méthode. Ou bien être faite le même jour que les exercices systématiques.

    🙂
    Enge

  12. Bonjour, j’aimerais savoir si tu es satisfaite de la méthode, puisque tu l’as utilisée toute l’année. Par ailleurs, je me demandais pourquoi tu as tout retapé, car j’ai reçu un exemplaire du guide du maître et un du cahier de l’élève et il me semblait qu’on pouvait photocopier sans retaper. La méthode semble effectivement très gourmande en temps. Te semble-t-elle gérable si on l’adapte sur 3 jours (temps partiel oblige…) ?

    • Oui, j’ai le cahier de l’élève. C’est dans le cahier que j’ai pris tous les tableaux de position des phonèmes.
      Tous les mots sont tirés de la méthode (guide du maitre ou cahier de l’élève).
      Sauf les quelques mots en italique dans le fichier « Listes des mots à apprendre » : ce sont quelques mots que j’ai ajouté pour préciser un peu la liste.

  13. même chose que toi : je me lance dans Picot (orthographe CM1 et grammaire CE2) cette année, mais j’ai programmé sur 2 ans, tellement c’est riche.
    Par contre, petit souci, je ne peux pas lire tout l’article, WordPress me demande un identifiant et mot de passe dont je ne dispose pas pour accéder à la fin de l’article 🙁

    • Bonjour Sage 🙂
      En fait, pour voir le reste des articles, il faut s’inscrire sur le site et s’identifier (comme sur un forum).
      C’est la parade que j’ai trouvé, pour l’instant, pour contrer les robots qui furètent un peu trop.
      N’hésite pas, c’est dans le menu Votre blog > Inscription.

  14. je vais aussi l’utiliser cette année
    même chose que toi, découvert grace aux cybercollègues !!
    tout comme toi je vais l’adapter mais surtout l’alléger car avec le triple niveau je ne pourrai pas matériellement faire tout ce qu’elle propose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

\"\"
42e93d5bda2777d28f56028824871948xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
%d blogueurs aiment cette page :