AccueilNews diversesBulletin officiel ♦ Socle commun de connaissances, de compétences et de culture

[toc]

Koi K’est-ce ?

Publics concernés : élèves en cours de scolarité obligatoire des écoles élémentaires, des collèges et lycées publics et privés sous contrat de l’éducation nationale et de l’enseignement agricole, et, pour l’annexe, les enfants instruits dans la famille ou dans les établissements d’enseignement privés hors contrat.

Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur à compter de la rentrée scolaire de septembre 2016.

Date de parution : 23 avril 2015

Source : Socle commun de connaissances, de compétences et de culture (www.education.gouv)

Dans les grandes lignes

Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer

Le domaine des langages pour penser et communiquer recouvre quatre types de langage, qui sont à la fois des objets de savoir et des outils : la langue française ; les langues vivantes étrangères ou régionales ; les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ; les langages des arts et du corps. Ce domaine permet l’accès à d’autres savoirs et à une culture rendant possible l’exercice de l’esprit critique ; il implique la maîtrise de codes, de règles, de systèmes de signes et de représentations. Il met en jeu des connaissances et des compétences qui sont sollicitées comme outils de pensée, de communication, d’expression et de travail et qui sont utilisées dans tous les champs du savoir et dans la plupart des activités.

Objectifs de connaissances et de compétences pour la maîtrise du socle commun

  • Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit
  • Comprendre, s’exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionale
  • Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques
  • Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps

Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre

Ce domaine a pour objectif de permettre à tous les élèves d’apprendre à apprendre, seuls ou collectivement, en classe ou en dehors, afin de réussir dans leurs études et, par la suite, se former tout au long de la vie. Les méthodes et outils pour apprendre doivent faire l’objet d’un apprentissage explicite en situation, dans tous les enseignements et espaces de la vie scolaire.

En classe, l’élève est amené à résoudre un problème, comprendre un document, rédiger un texte, prendre des notes, effectuer une prestation ou produire des objets. Il doit savoir apprendre une leçon, rédiger un devoir, préparer un exposé, prendre la parole, travailler à un projet, s’entraîner en choisissant les démarches adaptées aux objectifs d’apprentissage préalablement explicités. Ces compétences requièrent l’usage de tous les outils théoriques et pratiques à sa disposition, la fréquentation des bibliothèques et centres de documentation, la capacité à utiliser de manière pertinente les technologies numériques pour faire des recherches, accéder à l’information, la hiérarchiser et produire soi-même des contenus.

La maîtrise des méthodes et outils pour apprendre développe l’autonomie et les capacités d’initiative ; elle favorise l’implication dans le travail commun, l’entraide et la coopération.

Objectifs de connaissances et de compétences pour la maîtrise du socle commun

  • Organisation du travail personnel
  • Coopération et réalisation de projets
  • Médias, démarches de recherche et de traitement de l’information
  • Outils numériques pour échanger et communiquer

Domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen

L’École a une responsabilité particulière dans la formation de l’élève en tant que personne et futur citoyen. Dans une démarche de coéducation, elle ne se substitue pas aux familles, mais elle a pour tâche de transmettre aux jeunes les valeurs fondamentales et les principes inscrits dans la Constitution de notre pays. Elle permet à l’élève d’acquérir la capacité à juger par lui-même, en même temps que le sentiment d’appartenance à la société. Ce faisant, elle permet à l’élève de développer dans les situations concrètes de la vie scolaire son aptitude à vivre de manière autonome, à participer activement à l’amélioration de la vie commune et à préparer son engagement en tant que citoyen.

Ce domaine fait appel :

  • à l’apprentissage et à l’expérience des principes qui garantissent la liberté de tous, comme la liberté de conscience et d’expression, la tolérance réciproque, l’égalité, notamment entre les hommes et les femmes, le refus des discriminations, l’affirmation de la capacité à juger et agir par soi-même ;
  • à des connaissances et à la compréhension du sens du droit et de la loi, des règles qui permettent la participation à la vie collective et démocratique et de la notion d’intérêt général ;
  • à la connaissance, la compréhension mais aussi la mise en pratique du principe de laïcité, qui permet le déploiement du civisme et l’implication de chacun dans la vie sociale, dans le respect de la liberté de conscience.

Ce domaine est mis en œuvre dans toutes les situations concrètes de la vie scolaire où connaissances et valeurs trouvent, en s’exerçant, les conditions d’un apprentissage permanent, qui procède par l’exemple, par l’appel à la sensibilité et à la conscience, par la mobilisation du vécu et par l’engagement de chacun.

Objectifs de connaissances et de compétences pour la maîtrise du socle commun

  • Expression de la sensibilité et des opinions, respect des autres
  • La règle et le droit
  • Réflexion et discernement
  • Responsabilité, sens de l’engagement et de l’initiative

Domaine 4 : les systèmes naturels et les systèmes techniques

Ce domaine a pour objectif de donner à l’élève les fondements de la culture mathématique, scientifique et technologique nécessaire à une découverte de la nature et de ses phénomènes, ainsi que des techniques développées par les femmes et les hommes. Il s’agit d’éveiller sa curiosité, son envie de se poser des questions, de chercher des réponses et d’inventer, tout en l’initiant à de grands défis auxquels l’humanité est confrontée. L’élève découvre alors, par une approche scientifique, la nature environnante. L’objectif est bien de poser les bases lui permettant de pratiquer des démarches scientifiques et techniques.

Fondées sur l’observation, la manipulation et l’expérimentation, utilisant notamment le langage des mathématiques pour leurs représentations, les démarches scientifiques ont notamment pour objectif d’expliquer l’Univers, d’en comprendre les évolutions, selon une approche rationnelle privilégiant les faits et hypothèses vérifiables, en distinguant ce qui est du domaine des opinions et croyances. Elles développent chez l’élève la rigueur intellectuelle, l’habileté manuelle et l’esprit critique, l’aptitude à démontrer, à argumenter.

La familiarisation de l’élève avec le monde technique passe par la connaissance du fonctionnement d’un certain nombre d’objets et de systèmes et par sa capacité à en concevoir et en réaliser lui-même. Ce sont des occasions de prendre conscience que la démarche technologique consiste à rechercher l’efficacité dans un milieu contraint (en particulier par les ressources) pour répondre à des besoins humains, en tenant compte des impacts sociaux et environnementaux.

En s’initiant à ces démarches, concepts et outils, l’élève se familiarise avec les évolutions de la science et de la technologie ainsi que leur histoire, qui modifient en permanence nos visions et nos usages de la planète.

L’élève comprend que les mathématiques permettent de développer une représentation scientifique des phénomènes, qu’elles offrent des outils de modélisation, qu’elles se nourrissent des questions posées par les autres domaines de connaissance et les nourrissent en retour.

Objectifs de connaissances et de compétences pour la maîtrise du socle commun

  • Démarches scientifiques
  • Conception, création, réalisation
  • Responsabilités individuelles et collectives

Pour atteindre les objectifs de connaissances et de compétences de ce domaine, l’élève mobilise des connaissances sur :

  • les principales fonctions du corps humain, les caractéristiques et l’unité du monde vivant, l’évolution et la diversité des espèces ;
  • la structure de l’Univers et de la matière; les grands caractères de la biosphère et leurs transformations ;
  • l’énergie et ses multiples formes, le mouvement et les forces qui le régissent ;
  • les nombres et les grandeurs, les objets géométriques, la gestion de données, les phénomènes aléatoires ;
  • les grandes caractéristiques des objets et systèmes techniques et des principales solutions technologiques.

Domaine 5 : les représentations du monde et l’activité humaine

Ce domaine est consacré à la compréhension du monde que les êtres humains tout à la fois habitent et façonnent. Il s’agit de développer une conscience de l’espace géographique et du temps historique. Ce domaine conduit aussi à étudier les caractéristiques des organisations et des fonctionnements des sociétés. Il initie à la diversité des expériences humaines et des formes qu’elles prennent : les découvertes scientifiques et techniques, les diverses cultures, les systèmes de pensée et de conviction, l’art et les œuvres, les représentations par lesquelles les femmes et les hommes tentent de comprendre la condition humaine et le monde dans lequel ils vivent.

Ce domaine vise également à développer des capacités d’imagination, de conception, d’action pour produire des objets, des services et des œuvres ainsi que le goût des pratiques artistiques, physiques et sportives. Il permet en outre la formation du jugement et de la sensibilité esthétiques. Il implique enfin une réflexion sur soi et sur les autres, une ouverture à l’altérité, et contribue à la construction de la citoyenneté, en permettant à l’élève d’aborder de façon éclairée de grands débats du monde contemporain.

Objectifs de connaissances et de compétences pour la maîtrise du socle commun

  • L’espace et le temps
  • Organisations et représentations du monde
  • Invention, élaboration, production

Pour mieux connaître le monde qui l’entoure comme pour se préparer à l’exercice futur de sa citoyenneté démocratique, l’élève pose des questions et cherche des réponses en mobilisant des connaissances sur :

  • les principales périodes de l’histoire de l’humanité, situées dans leur chronologie, les grandes ruptures et les événements fondateurs, la notion de civilisation ;
  • les principaux modes d’organisation des espaces humanisés ;
  • la diversité des modes de vie et des cultures, en lien avec l’apprentissage des langues ;
  • les éléments clés de l’histoire des idées, des faits religieux et des convictions ;
  • les grandes découvertes scientifiques et techniques et les évolutions qu’elles ont engendrées, tant dans les modes de vie que dans les représentations ;
  • les expressions artistiques, les œuvres, les sensibilités esthétiques et les pratiques culturelles de différentes sociétés ;
  • les principaux modes d’organisation politique et sociale, idéaux et principes républicains et démocratiques, leur histoire et leur actualité ;
  • les principales manières de concevoir la production économique, sa répartition, les échanges qu’elles impliquent ;
  • les règles et le droit de l’économie sociale et familiale, du travail, de la santé et de la protection sociale.

En résumé, schématisé

A noter que désormais le document est disponible sous 7 formats différents, dont 3 formats modifiables type traitement de texte.


Commentaire

Bulletin officiel ♦ Socle commun de connaissances, de compétences et de culture — Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

\"\"
5cf71efa5c0cc2f7683c19e0e5e4463cRR
%d blogueurs aiment cette page :