AccueilOutils pour les élèvesPréparations matérielles élèvesGestion du travail en retard, et autonomie

Une des difficultés que j’ai rencontré très tôt dans ma carrière a été la gestion de tous les travaux finis : lesquels doit-on obligatoirement finir, lesquels peut-on laisser tomber, et pour ceux qu’on veut voir achever : comment faire en sorte que les enfants pensent à le faire, et moi à ne pas l’oublier.

Un outil dont je me sers depuis plusieurs années et dont je suis très satisfaite est le tableau du travail à finir. C’est un simple tableau à double entrée, dont tout le monde se sert (colonnes : la liste des enfants ; lignes : les différents travaux à finir ; on fait une crois dans la bonne case), mais je l’ai adapté sur un grand panneau de bois posé au fond de la classe.

Conception

 

Une plaque de medium (ou MDF) de 100 x 70 cm, et d’une épaisseur de 5 mm.

Pourquoi du medium, et pas un tableau blanc acheté : parce que je le voulais à mes dimensions (ni trop grand, ni trop petit), et que je ne voulais pas « détruire » un vrai tableau blanc en y traçant un quadrillage indélébile (et puis, ça coute cher un vrai ^^).

Un rouleau d’adhésif blanc pour marqueur temporaire (sans vouloir faire de la pub, je n’ai rien trouvé de plus performant que l’historique Velleda de Bic) de 100 x 67,5 cm.

Un tableau des noms de la classe, imprimé sur (plusieurs) feuilles A4, couleurs.

Pourquoi en couleurs : le tableau doit être lisible de loin. L’alternance de couleurs permet de s’y repérer plus facilement.

Fabrication

Découpage du rouleau velleda : ne garder qu’une bande de 45 cm de haut, pour 100 cm de large.

Collage du rouleau velleda sur la partie basse de la plaque, afin de laisser une bande libre de 25 cm en haut.

Collage du tableau des prénoms sur la partie laissée libre, en partant de la droite (important !) : il faut laisser en effet une partie vide à gauche pour avoir la place d’écrire l’intitulé du travail à finir, Le quadrillage élèves emplissant alors la partie droite du tableau.

Traçage du quadrillage :

Largeur de colonne « élève » = 2,5 cm (dans l’idéal, cela ne marche que pour une classe de 25 élèves sur la largeur du tableau), ou 2 cm (si effectif chargé : à 29 élèves cette année, j’ai été obligé de passer à un quadrillage de 2 cm).
Hauteur de ligne = 5 cm (soit 9 lignes = 9 travaux possibles).
Crayon à utiliser : marqueur indélébile à pointe fine (j’utilise le marqueur permanent Pocket pointe ogive fine 1 mm de Bic ; plus gros, les lignes sont trop grosses et prennent le pas sur ce qui est écrit à l’intérieur du tableau)

A quoi cela ressemble ?

Le tableau des prénoms

J’attribue un numéro à chaque enfant : c’est moi qui remplit les croix (en général, je fais une fournée générale), les enfants m’annoncent leur numéro, c’est plus facile pour se repérer que de chercher le prénom, cela va donc plus vite.

A côté du tableau, j’affiche une liste des enfants avec leur numéro, c’est plus lisible.


Commentaire

Gestion du travail en retard, et autonomie — 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

\"\"
c550b10092c22dff0c383b19f472ce92HHHHHHHH
%d blogueurs aiment cette page :