AccueilOutils pour le maitreOutils diversTICE ♦ Se familiariser avec Beneyluschool, V2

[toc]

Depuis 3 ans, j’ai inscrit ma classe à l’espace numérique Beneyluschool. J’ai même essayé de convertir mes collègues, mais en vain. Peu importe, moi j’aime bien, je trouve que c’est important à plusieurs titres : l’espace est clos et sécurisé, les enfants accèdent à leurs devoirs, les parents peuvent y regarder aussi, j’y mets à disposition les traces écrites / leçons, ce qui peut aider les enfants à rattraper un peu de retard. Et puis surtout, je trouve que c’est une façon d’appréhender les espaces personnels de travail dans un environnement qui plait beaucoup aux enfants.

Mais pour ça, il faut justement que les enfants s’y repèrent, naviguent d’un module à l’autre facilement et en sachant ce qu’ils vont trouver dans chaque ou bien le module où ils vont trouver ce qu’ils cherchent. Je mène donc en début d’année quelques séances de TICE dédiées uniquement à cela.

lutin_ordinateurC_200

 Trois objectifs à ces quelques séances

Objectif 1 : Savoir s’identifier sur un espace personnel, à partir d’un couple identifiant / mot de passe. Et ce n’est pas le moindre des objectifs. C’est même une grande aventure pour certains de mes élèves, à qui il faut parfois plusieurs séances avant d’y arriver. Ce fichu doublet Identifiant / Mot de passe leur pose bien beaucoup de soucis : beaucoup de caractères, un mot de passe non lisible quand on le tape, l’agaçante confusion non voulue au clavier des majuscules et des minuscules… Pas facile. C’est probablement l’étape qui me permet de catégoriser le mieux mes élèves.

Objectif 2 : se « déplacer » dans l’environnement, repérer les zones cliquables accédant à des modules.

Objectif 3 : associer un module à ce qu’il présente et propose.

Déroulement de la séquence

Quelques séances d’imprégnation sans aucune explication : les premiers jours de l’année, je projette les devoirs directement à partir du cahier de texte. D’abord 2 ou 3 jours en « allumant » le vidéoprojecteur directement à la bonne page du site ; puis ensuite 2 ou 3 fois en « allumant » sur l’interface générale.

1 grande séance de découverte collective avec les enfants : on navigue sur l’interface du bureau, on essaye de deviner les différents endroits qui pourraient s’ouvrir sur autre chose et de deviner ce qu’est cet « autre chose », on observe les différents modules… Cela peut prendre une bonne heure, parfois plus. Donc cela peut faire l’objet de 2 séances.

2 ou 3 séances de familiarisation individuelle en séance TICE.

Les séances individuelles

Cette année j’ai préparé 2 séances :

Séance 1

Une première séance où le grand objectif des enfants est de réussir à se connecter. Une fois qu’ils ont réussi, ils se baladent comme ils ont envie dans l’espace, en sachant qu’il y a 3 morceaux d’une phrase mystère à découvrir, cachés chacun dans 3 modules.

La phrase mystère : « Bravo ! Tu as tout trouvé ! » (coupée ainsi : Bravo ! Tu astout trouvé ! ).

Les modules où les morceaux sont cachés : le cahier de texte (à la page du samedi), le calendrier (sur la bonne semaine, à la date du jour), le blog (vide à ce moment là, aucun autre article que celui de la phrase mystère).

J’ai laissé ces trois morceaux pendant une semaine complète, en autorisant bien sûr (et même au contraire) les enfants à poursuivre à la maison.

Séance 2

qui en prendra peut-être 2 séances en fait…

Toujours l’objectif de réussir à se connecter (ce que certains – 6 sur 25) n’avaient pas réussi au cours de la première séance. Puis ensuite de naviguer dans tous les modules à la manière d’une chasse aux trésors :

J’ai préparé une fiche avec des questions (le plus simple possible dans la réponse, genre QCM), sur différents éléments dissimulés un peu partout :

  • la médiathèque : une image mystère sur laquelle les enfants doivent cliquer pour reconnaitre le dessin ; compter le nombre de leçons disponibles.
  • le calendrier : retrouver l’évènement mystère (positionné au samedi de la semaine).
  • le blog : compter le nombre d’articles (2 présents à ce moment, soit pas trop) ; retrouver l’article qui présente les leçons de l’année ; retrouver comment on accède aux leçons / traces écrite sur l’article qui y est dédié.
  • le moteur de recherche : faire une recherche ultra-précise (et utralocalisée) sur un site spécialement choisi de façon à ce que les enfants ne puissent pas tomber ailleurs.

Pour exemple, la fiche que j’ai préparée

Alors bien sûr cette fiche n’est pas utilisable directement dans une classe autre que la mienne, puisque le site beneyluschool est entièrement clos à ma classe. Ma médiathèque est donc interne et propre à ma classe ; mon blog aussi avec les articles qui s’y trouvent…

Mais cela peut peut-être donner des idées. Les « trésors » que j’ai dissimulés dans les modules sont totalement déconnectés du reste du travail de classe, et j’ai essayé de faire plutôt ludique.

Actuellement, notre classe partenaire peut accéder à presque toute cette chasse aux trésors. Seule l’image mystère de la médiathèque n’est pas accessible, car pour faciliter le travail aux enfants (et limiter le nombre de clics et d’opérations à faire), j’ai placé l’image mystère à la racine de la médiathèque, et non pas dans le dossier fichiers du partenariat.

Format : A4 portrait


Origine des images choisies pour ce travail : les lutins PoZ, de la .


Commentaire

TICE ♦ Se familiariser avec Beneyluschool, V2 — 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

\"\"
7bab4a15610886d4fdf38e630bc62edbbbbbbbbbbbb
%d blogueurs aiment cette page :