LAM ♦ Les gestes graphiques : les majuscules cursives

L’année dernière, après m’être rendu compte que beaucoup d’élèves partaient dans tous les sens pour écrire les lettres cursives, je leur avais donné une leçon rappel sur le sens des gestes graphiques. Je n’avais pas eu le temps de préparer la même leçon à manipuler sur les majuscules pour mes CE2, c’est chose faite.

Contenu de la LAM – Les gestes graphiques des majuscules

J’ai repris exactement le même modèle que pour les minuscules, mais en majuscules. Il y a donc une première page, en volet sur le dessus, avec un rappel des étapes d’écriture et du sens d’écriture à chaque fois. En-dessous, il y a ensuite une page d’entrainement avec des lettres creuses.

Principes d’assemblage de la LAM

Les codes de découpe / collage / assemblage

Je n’ai rien inventé, j’ai repris strictement ceux des leçons canadiennes. J’ai juste ajouté le codage pour les zones à recouvrir par une autre.

  • Le trait épais plein est pour le découpage.
  • Le trait épais pointillé est pour un pliage.
  • Une zone couverte d’une trame “points” est une zone qui va être recouverte par un collage.

Les ajouts à faire

  • La page inférieure est une page d’entrainement (celles avec les lettres creuses).

Les documents à télécharger

Police de caractère : essentiellement Cursive Dumont Élémentaire, sauf pour le T (Cursive Standard).

Leçon à manipuler - les majuscules

2 commentaires

  1. Je n’ai que la poilce dumont maternelle, mais ça m’étonne que les majuscules du genre le C boucle à la fin alors que la laisser ‘droite’ pour l’enchainement, me semble mieux, non?

    1. Auteur

      Je ne suis ni ergothérapeute, ni rééducatrice en écriture, seulement enseignante. Je ne peux pas juger du bien fondé de ce genre de choix. Mme Dumont est spécialiste, elle travaille depuis de nombreuses années à la rééducation du geste graphique. Cela ne veut pas dire qu’elle est a forcément raison. Mais en tout état de cause, qu’elle est bien plus compétente que moi en ce domaine.
      Dans l’enseignement, il faut faire des choix et en particulier celui de choisir le courant pédagogique qui sera le fil conducteur. Cela n’exclut pas pour autant de refuser un postulat de ce courant. C’est le cas de notre choix pour le T. Mais il faut savoir faire confiance à ceux dont ce sont les compétences.

      En l’occurrence, je conçois votre interrogation. Mais je vous engage plutôt à la remettre à Mme Dumont, pour réfléchir à ses arguments. Je ne peux être destinataire de la question.

Vous avez envie de laisser un commentaire ? N'hésitez pas !