AccueilOutils pour les élèvesAutres outils élèvesTraces écrites version cycle entier ♦ Généralités

[toc]

Après quelques années d’interrogations récurrentes en conseil des maitres, d’une nouvelle série de brainstorming informel en fin d’année scolaire 2010-2011 et enfin d’une cogitation intensive au cours de l’été, nous nous mettons à l’eau. Nous plongeons dans le bain inconnu mais très tentant d’un outil de traces écrites / leçons français / maths pour l’ensemble du cycle 3.

Pendant tout notre processus de maturation de l’idée nous nous sommes confrontés à plusieurs difficultés potentielles :

  • Quel support choisir pour qu’il puisse à la fois tenir physiquement pendant 3 ans et être suffisamment souple dans son utilisation pour qu’on puisse ajouter à volonté des leçons y compris entre deux déjà existantes ?
  • Quelle forme conceptuelle devait avoir ces traces écrites pour qu’elles présentent à la fois une unité de forme et de fond sur l’ensemble du cycle tout en restant suffisamment personnalisable par chacun de nous et surtout que chaque trace écrite puisse être complétée sur une leçon déjà existante, de façon à ne pas avoir à la remplacer ? Nous cherchions aussi une certaine forme d’économie (papier / encre / temps…), donc pas question de remplacer une trace écrite par une autre. Nous étions bien d’accord par quelque chose qui serait complétée, et seulement remplacée quand l’ancienne leçon devient obsolète.
  • Que devait contenir chacune des traces écrites au minimum pour que chacun de nous puisse s’y retrouver pendant 3 ans ?
  • Et dans le même esprit, à quoi devait ressembler chacune des leçons pour que les enfants s’y retrouvent aussi ?

Bref. Beaucoup de questions, d’incertitudes. D’où le temps très long que nous avons pris pour maturer l’idée avant de nous lancer.

Pour notre première année d’expérimentation, nous avons opté pour le porte-vues, le plus épais que nous ayons trouvé : celui avec 120 vues. Il en existe avec plus de vues (le 160 nous tentait, mais il n’y avait pas plus que 120 dans notre catalogue). Un porte-vue pour le français et un pour les mathématiques. Il est encore difficile de savoir si chacun d’eux sera suffisant pour les 3 années de cycle. Nous le saurons dans… 2 ans.

30.06.13 : En 2010-2011, il a été mis en essai en classe de CE2 et en classe de CM1. En 2011-2012, notre collègue de CM2 est entré dans l’expérimentation, en reprenant donc les porte-vues des CM1 de 2009-2010. Et enfin, 2012-2013 est la dernière année du test en situation réelle : les CM2 de cette année terminent leur cycle III après trois années d’utilisation.
Une remarque négative : les portes-vues pèsent lourds dans le cartable. Surtout que personnellement, j’ai tendance à trouver que ce sont deux outils que les enfants doivent avoir en permanence avec eux. Côté parent d’élève, je l’ai expérimenté (un cycle complet avec ma fille), c’est pratique, mais il faut l’avoir en permanence pour pouvoir revoir telle ou telle leçon en situation de besoin.

Nous avons choisi les porte-vues les plus solides de notre catalogue, mais je sais que quelques uns de mes CE2 ont des porte-vues légèrement abimés dès le milieu de l’année. Nous avons cependant passé un « contrat» avec les parents : en page de garde des porte-vues, nous avons écrit noir sur blanc que l’outil suivrait les enfants pendant 3 ans, qu’ils devaient donc en prendre soin. A défaut, le remplacement du porte-vue serait à la charge des familles (nous payons le premier, cher).
Nous avons également décidé de récupérer les porte-vues pendant les grandes vacances, afin d’être surs de les ravoir en l’état à la rentrée.

Le résultat de nos cogitations ?

La mise en page particulière pour ces traces écrites : chaque trace écrite comprend :

  • une partie leçon déjà écrite – partie gauche -,
  • parfois un bas de page gauche blanc selon la longueur de la leçon initiale
  • et une partie droite en quadrillage seyes destinée à recevoir des compléments au fil des mois/années, soit en écrivant (d’où le quadrillage seyes), soit en collant un complément (comme sur une feuille de classeur).

Image de la matrice de la leçon, avec légende explicative

Cliquer sur l’image pour l’ouvrir en grand :

La matrice modifiable

C’est une page vierge contenant les éléments récurrents de chaque leçon : le titre, le cadre de texte de gauche, l’image seyes à droite, l’encadré pour le numéro de la leçon…

La page de garde des porte-vues

Les pages sommaire de chaque partie

Chaque partie à l’intérieur du porte-vue est matérialisée par une séparation : une feuille cartonnée de couleur servant de sommaire à remplir au fur et à mesure. Les couleurs sont différentes pour chaque partie et clairement identifiées par les enfants en début de CE2.

Le choix du cartonné : pour rigidifier un peu plus le contenu du porte-vue, mais surtout parce que c’est une fiche qui ne cesse d’être sortie et remise dans la pochette tout au long des trois années.

telechargement_publisher

telechargement_publisher

Les fameux fichiers de leçons

Les leçons de français ici.

Les leçons de mathématiques ici.


Commentaire

Traces écrites version cycle entier ♦ Généralités — 2 commentaires

  1. Bonsoir LN,

    Je viens de vous répondre dans l’article : nous avons séparé chaque partie par une fiche cartonnée de couleur servant de sommaire.
    Et oui, nous sommes satisfaits de leur utilisation. Nous reconduisons à la rentrée pour la troisième année. Cette année 2012-2013 était la dernière année de test = celle où a été intégré en utilisation réelle notre dernier collègue, celui de CM2. Je parle d’utilisation réelle, puisque c’est la première année que les CM2 utilisent le porte-vue pour leur troisième année, c’est à dire un cycle complet.

    Le point le plus négatif que nous n’avons pas réglé, est la différence entre les leçons si deux classes sont sur le même niveau : elles ne sont pas toujours numérotées dans le même ordre, elles n’ont pas toujours exactement le même contenu (l’essentiel y est bien sûr, mais pas formulé pareil, pas les mêmes exemples…). Il faudrait pour cela que nous décidions dès le début de l’année du contenu sans aucune modification possible. Or nous sommes tous d’accord sur le fait que l’ordre des leçons est aussi lié à la vie de la classe et de ses projets, que le contenu est aussi dirigé par ce que disent les enfants, et enfin que les exemples sont très dépendants du vécu de la classe.

    J’ai ajouté le modèle de nos sommaires/intercalaires.

    Enge

  2. Bonsoir,

    je suis en train d ‘opter pour des porte-vues moi aussi en français et en maths pour l’an prochain et je voulais savoir comment vous aviez séparé les différentes parties à l’intérieur du porte-vues (onglets, post it, feuille de couleur ?) ?
    Etes-vous toujours satisfaits de leur utilisation ?
    Merci de votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

\"\"
46be6ca73f8193f61ab1abf99a2e60335555555555555555555555
%d blogueurs aiment cette page :