[toc] Dans le cadre de notre projet Comenius « One Europe, many Cultures », notre projet de février est de faire connaitre aux autres écoles européennes notre (ou nos) carnaval. C’est ce que je vais aborder avec ma classe cette semaine. J’ai donc fouillé un peu le net des cybercollègues et je me suis très largement inspiré des documents de Sobelle – Carnaval et Chandeleur. J’ai recentré sur les carnavals des régions françaises et j’ai adapté la mise en page, mais pour le reste c’est très semblable. Je la remercie donc grandement. J’ai abordé le carnaval de Bretagne, le carnaval de Nice, le carnaval d’Albi

[toc] La nouvelle école, de Ghislaine Biondi et Mélanie Allag, à la manière de  « Faire de la grammaire au CE1 » Faire de la grammaire, c’est un ouvrage d’étude de la langue. La lecture / littérature est à faire à côté bien sûr. Mais je reproche une chose à l’ouvrage : il n’y a pas d’entrée en douceur dans la méthode. Dès la semaine 1, c’est direct avec toutes les activités récurrentes de l’année. Sauf que la semaine de rentrée est rarement complète (on commence souvent le mardi, voire même parfois le jeudi). De plus, c’est quand même une semaine de mise en route

[toc] C’est le dernier travail de lecture que j’ai mené autour d’Urashima (Ribambelle CE1, série rouge). C’est une très vieille légende japonaise. Elle est un peu difficile, elle ne se termine pas vraiment bien, elle n’est pas non plus vraiment « morale » au sens chrétien du terme. Mais on y retrouve les mêmes éléments que dans celle d’Urashima le pêcheur : le Roi Dragon et son palais sous la mer. Ces deux éléments ne sont pas tout à fait présentés sous le même nom, mais ils sont très reconnaissable. Ce qui nous a permit en plus de travailler sur les récurrences dans les contes

[toc] Toujours pour proposer de la lecture en réseau autour d’Urashima (Ribambelle série rouge, période 3), après avoir lu une fiche documentaire sur le Japon, j’avais besoin de passer une évaluation de lecture. J’ai beaucoup (beaucoup) aimé la fiche documentaire sur les poupées japonaises de Cartablaroulette. Je m’en suis donc grandement inspiré. J’ai un peu modifié la présentation (pour que ça fonctionne avec la présentation de mes évaluations et que la structure soit identique à celles des autres documentaires de l’année), j’ai ajouté quelques infos sur les différentes poupées. C’est le questionnaire de compréhension qui a été le plus modifié : aux questions ouvertes, j’ai

[toc] Après le travail sur Urashima (Ribambelle série rouge, période 3), j’ai entamé un travail de lecture en réseau autour du Japon : une lecture documentaire (celle-ci) pour la découverte du Japon, une lecture documentaire autour des poupées japonaises servant d’évaluation et une lecture d’un conte très connu (la légende de la pêcheuse de perles). Ce documentaire autour du Japon est très largement inspiré de la fiche doc de D@vid (zoutils.ekla) sur le Japon. J’ai repris sa structure de présentation et un bon nombre des renseignements de la fiche. J’ai ensuite ajouté des parties pour en faire un documentaire en deux parties / deux séances de

Un deuxième  la même semaine ! Vous n’en revenez pas ? Moi non plus 😳 . Mais deux excellentes raisons pour participer aussi à celui-ci : 1. Il porte sur nos albums de Noël et 2. C’est Anyssa (La classe des gnomes) qui le propose. Les enseignants sont des passeurs d’histoires. La période de Noël est propice à la découverte de superbes albums. Je lance donc ce rallye-liens sur les albums de Noël, pour que tous les blogueurs viennent partager ici leurs coups de coeur et leurs incontournables. Alors je n’ai pas la jolie collection d’Anyssa, c’est donc une humble participation que je vous propose

[toc] Faire du ménage a parfois du bon… on déterre parfois des choses oubliées 😳 : un album que j’avais exploité en toute fin d’année, il y a… ouh là là, il y a longtemps. Je n’ai par contre retrouvé que les questions de lecture… Mais bon, si cela peut filer un coup de main à quelqu’un. Donc, voilà quelques exercices sur Le gentil facteur : Ou Lettres à des gens célèbres . L’album Sujet : Le facteur fait sa tournée. A chaque étape, une grande enveloppe contient la lettre à déplier et à lire : Une pour les Trois Ours, pleine de fautes d’orthographe…