[toc] Les CE1 et les CE2 en début d’année n’ont que rarement l’habitude de répondre à un énoncé de mathématiques sur un cahier / une feuille de classeur. Les fichiers ont de nets avantages, mais leur contre-partie également : les enfants prennent l’habitude de remplir les cases, les mots manquants, d’écrire exactement où on leur dit… Le passage au cahier (et donc page libre) est déroutant pour eux. Il leur faut (ré)apprendre à se positionner sur leur feuille et à organiser spatialement leur réponse. Afin d’aider mes élèves, j’ai élaboré un modèle de présentation d’un problème additif (vu auparavant avec eux en résolution de problèmes).

Voici un modèle individuel, avec le lignage seyes, de la présentation usuelle que j’attends pour une poésie. Comme je pratique L’odyssée poétique en classe, chacun doit copier une poésie différente. Le modèle habituellement écrit au tableau (ou vidéoprojeté) n’est plus pertinent. J’ai donc préparé une « page modèle » en couleurs, que chacun pourra consulter pour se souvenir des exigences. J’en ai imprimé une dizaine d’exemplaires, que j’ai plastifiés. Je peux ainsi les conserver d’année en année.

[toc] Je suis toujours en train de chercher des lignes de cahier (lignage seyes) facilement utilisable pour mes fichiers numériques. Je crois que j’ai tout essayé : scan d’une feuille de classeur, fabrication de tableaux à taille fixe, utilisation des polices de caractères spéciales… Cette dernière procédure est efficace, surtout la police de l’académie d’Amiens 5 (nouveau lien ? si quelqu’un a…), mais elle a le défaut de n’être utilisable que sur une seule ligne. Le retour ligne lui est fatale. Je crois avoir enfin réussi à trouver quelque chose qui me convienne : à partir du site cursiveecole.fr, j’ai obtenu une page d’écriture vierge,

Dernière mise à jour : le 21.08.15 (version 2015-2016) Cela fait 3 ans que j’utilise les mêmes pages de garde, ne modifiant que l’année, j’ai envie d’un peu de changements. Pas fondamentaux, vu que je garde les PoZ d’Anyssa, mais avec une mise en page un peu différente. Le changement le plus important, c’est le passage de toutes les pages de garde cahiers au format A5, et non plus A6. Tant pis pour les économies de papier. Je continue à photocopier en début d’année assez d’exemplaires pour assurer le renouvellement des pages de garde des cahiers en cours d’année. Je les conserve sur les piles

[toc] Simplement faits à partir du site cursivecole.fr (parce que rien de ce que je faisais manuellement ne me satisfaisait : écriture cursive qui n’allait pas, lignage de mauvaise taille, lettres mal positionnées sur l’interligne…) : Deux modèles d’écriture (alphabet, chiffres et ponctuation) : un en interligne seyes 2 mm et un en interligne seyes 3 mm (en deux parties). Modèles d’écriture à ranger dans le cahier Aide-mémoire, ou à plastifier, enfin… à votre convenance ^^ :

Quelle galère chaque rentrée que ces étiquettes pour les cahiers des enfants ! L’impression qui n’est jamais ajustée comme il faut, avec des étiquettes qui débordent ; les étiquettes autocollantes qui se prennent dans l’imprimante… Jusqu’à cette année ! Alors je vous fait partager :-). Un nouveau format d’étiquettes : planche A4 de 21 étiquettes 63,5 x 38,1 mm, de chez Agipa (boite de 100 feuilles – j’en ai pour au moins 3 ans ^^, environ 20 €). Ce modèle-ci : ref. 118984

[toc] Au fur et à mesure des années, lassée d’entendre dire « Nous n’avons pas compris où il devait trouver ceci… », « Nous ne savons pas où se trouve cela… », « Nous n’avons pas trouvé telle chose… », « Nous ne savions pas que… »… j’ai finalement décidé en 2009-2010 de coller au début de chaque cahier différent, un petit mot expliquant à quoi il servait et ce que j’en attendais. Et j’ai également préparé un mot récapitulatif de l’ensemble, à coller dans le cahier de liaison. Bon, cela n’a pas empêché un ou deux parents de me dire « Ah mais nous