EMC ♦ Chartes de l’élève et de l’écolier

Comme dans toutes les écoles, un des travaux de début d’année est de rappeler aux enfants les bonnes attitudes pour mieux vivre ensemble. Chez nous, les règles ont été élaborées il y a maintenant pas mal d’années (une dizaine ? au moins…) par les élèves eux-mêmes, dans le cadre du projet « Délégués de classe » et elles étaient compilées par deux chartes distinctes : la charte de l’écolier (enfant dans l’école) et la charte de l’élève (l’écolier en classe). Ces chartes ont bien été amendées au fil des années, mais plutôt dans le sens de l’alourdissement (il y a toujours un filou pour dire “Ah, mais ça ne n’est pas écrit dans la charte !”. Cela fait également plusieurs années que je constate que les enfants ne savent répondre que « Je ne dois pas… », ce qui me chiffonne un poil.

La classe des lutins PoZ
La classe, par Mr PoZ

Depuis déjà 2 années (rentrée 2019 ?), je travaille donc avec mes élèves, à leur faire formuler ce qui, pour eux, sont les bonnes pratiques pour bien vivre ensemble et pour bien apprendre. Avec comme consigne de ne jamais utiliser « Je ne dois pas… » et d’essayer d’éviter le « Je dois… ».

Objectifs ? Positiver ces règles de vie, les alléger (tout ce qui nous semble ne pas aller dans le sens de la bonne pratique est de fait une infraction, sans qu’il soit nécessaire de lister ces infractions) et surtout aider à la prise de conscience que chaque élève est maitre de son attitude et de sa capacité à apprendre.

Comme cela me semblait aller dans une bonne direction et être positif pour les élèves, j’ai soumis ma demande de modifier les chartes en vigueur à l’école à mes collègues. Et après une longue réflexion commencée il y a donc deux ans, j’ai soumis un premier jet. Quelques modifications / ajustements mineur.e.s plus tard, les deux nouvelles chartes ont été adoptées avec enthousiasme en conseil des maitres de rentrée. Il ne me restait plus qu’à faire les mises en page. Oui, plusieurs, histoire de s’adapter à chacun.

Je vous partage donc ces deux nouvelles chartes :

Les versions de base

Format : deux pages A4 portrait

Deux choix : une version non numérotée et une version numérotée. Certains de mes collègues aiment bien noter dans leur registre le numéro de la règle enfreinte, afin de garder un historique.

Version de base, non numérotée

Format : deux pages A4 portrait

Charte de l'élève et de l'écolier
Lecture - La sorcière Tambouille, tapuscrit

Version de base, numérotée

Format : deux pages A4 portrait

Charte de l'élève et de l'écolier
Lecture - La sorcière Tambouille, tapuscrit

Des versions illustrées

Ce sont les versions pour ma classe. Il y en a une en couleurs, celle affichée dans la classe, et une en noir et blanc, avec une page supplémentaire concernant les “sanctions” qui est remise aux enfants et sur laquelle chacun s’engage à respecter les deux chartes.
NB : les sanctions sont “identiques” pour l’ensemble de l’école. Nuancées par les enseignants bien sûr en fonction de l’âge des enfants et même des enfants eux-même, mais la base est la même pour tout le monde.

Chartes en couleurs

Charte de l'élève et de l'écolier
Lecture - La sorcière Tambouille, tapuscrit

En noir et blanc

Charte de l'élève et de l'écolier
Lecture - La sorcière Tambouille, tapuscrit

2 commentaires

  1. J aime beaucoup! Clair positif et précis! Merci

  2. Merci pour ce bien généreux partage. La formulation est TOP et la présentation aussi.
    MERCI

Vous avez envie de laisser un commentaire ? N'hésitez pas !